City Break à Lisbonne : 3 jours à la découverte de la Reine du Tage

City Break à Lisbonne : 3 jours à la découverte de la reine du Tage

Lisbonne, surnommée la Reine du Tage, est certes la capitale du Portugal, mais c’est aussi une ville qui a conservé sa taille humaine et son charme d’autrefois.  Ses façades colorées où se mêlent ocres éclatantes et carreaux de faïences, les azulejos, ses volées de marches accrochées aux nombreuses collines qui la composent, le cliquetis du tramway comme sorti du XIXème siècle, ses jardins et parcs où les plus belles plantes exotiques rivalisent et rappellent la proximité de l’océan,… font de Lisbonne une cité familière et pleine de charme, à la fois ancrée dans son histoire (façades coloniales, monuments historiques) et en même temps tournée vers l’avenir et le modernisme, comme l’atteste le nouveau quartier du Parc des Nations, construit pour l’Exposition Universelle de 1998.

Lisbonne est une ville aux mille visages où  se côtoient des quartiers aux multiples facettes : La Baixa et le Rossio, quartier central de Lisbonne et âme de la ville où se mêlent artistes de rue, boutiques à l’ancienne, rues pavées de dallage noir et blanc et façades de style colonial ; le Chiado et ses boutiques de luxe, ses musées et ses cafés littéraires ; le Bairo Alto, quartier plus désinvolte et fêtard où prennent place des échoppes, des petits restaurants et bars ; l’Alfama et ses minuscules ruelles pavées qui serpentent la colline jusqu’à des points de vue haut perchés desquels on peut admirer tout Lisbonne, ses façades colorées, ses restaurants typiques où l’on peut écouter des airs de fado, son superbe château maure qui domine la ville,… ; Belém où ses monuments maritimes et ses bateaux voguant sur le Tage rappellent le passé glorieux de la ville du temps des Grandes Découvertes ainsi que ses célèbres navigateurs et explorateurs ; le Parc des Nations, le quartier qui a propulsé Lisbonne dans le XXIème siècle avec ses tours et sa gare futuristes, son pont long de 18km (le plus long d’Europe), son immense aquarium (le deuxième d’Europe par sa taille),…

Lisbonne, la plus méditerranéenne des villes océanes est une capitale incontournable, qui saura vous surprendre et vous enchanter. Rien de tel pour la découvrir qu’un City Break. Dans cet article, je vous propose donc un programme sur 3 jours dans lequel j’ai inclus les visites incontournables et des idées d’itinéraires afin de vous permettre de découvrir au mieux cette superbe ville. 🙂

  • Fiche pratique : Bemvindo !

Formalités : pour les ressortissants français, CNI ou Passeport en cours de validité.

Monnaie et coût de la vie : l’Euro. Le coût de la vie est légèrement moins cher qu’en France. Conseil : dans certaines banques, vous pourrez rencontrer des difficultés pour retirer de l’argent, je vous conseille donc de bien avoir de la monnaie sur vous.

Transports :

 S’y rendre : 6 à 7 vols quotidiens sont opérés entre Paris Orly et Lisbonne avec la compagnie nationale portugaise, la TAP. Air France a mis en place 4 vols quotidiens depuis Paris Charles de Gaulle. Au départ de Lyon, la compagnie low cost Easyjet propose 1 vol par jour en direction de Lisbonne et la TAP 3 vols par jour.

Sur place : les quartiers du centre ville de Lisbonne ainsi que celui du Parc des Nations et de Belém, sont accessibles en métro (4 lignes identifiées par leur nom et couleur), en bus (mais gare aux embouteillages) et en tram (notamment le célèbre Tram n°28). Conseil : utiliser le métro pour vous rendre en centre ville (Rossio, ligne verte) et déplacez-vous ensuite à pied, meilleur moyen de visiter la ville. Attention tout de même, Lisbonne est très vallonnée, prévoyez de bonnes chaussures de marche et laissez les talons au placard 😉  !

NB : les villes d’Europe du Sud sont réputées pour ne pas être toujours très propres… Ainsi, j’ai été agréablement surprise de découvrir que Lisbonne est une ville extrêmement propre, que ce soient ses rues ou son métro, tout est impeccable !

Plan du métro de Lisbonne :

Décalage horaire : -1h par rapport à la France.

Météo, quand partir ? Lisbonne est une ville océanique du Sud de l’Europe, elle bénéficie donc d’un climat assez doux l’hiver (températures rarement en dessous de 7°C) et de fortes chaleurs l’été (Juillet-Août) accompagnées d’un petit vent venu de l’océan. De Mars à Mai, c’est la saison des pluies qui prennent la forme d’averses tropicales (brèves et fortes). La meilleure période pour visiter Lisbonne est Juin, Septembre et Octobre car les journées sont ensoleillées et la chaleur est au rendez-vous.

Coup de gueule contre le guide de voyage Lonely Planet : cela m’arrive rarement de critiquer les guides Lonely Planet car généralement je les trouve très bien fait, pratiques et remplis d’informations utiles. Je les conseille d’ailleurs beaucoup. Cependant, celui sur Lisbonne (réimpression de janvier 2015) est à bannir : même si les cartes sont utiles, les indications pratiques concernant les tarifs et horaires d’ouverture des visites sont toutes erronées !! Ne faites donc pas confiance à ce guide ! Pour l’avoir parcouru, celui des Guides Mondeos n’est pas mal et à privilégier par rapport à celui de Lonely Planet.

  • Idée de programme : Lisbonne en 3 jours

∴ Jour 1 : Rossio, Baixa, Chiado et Castelo de Sao Jorge

Commencez votre journée en vous rendant au Rossio (arrêt de métro de la ligne verte) afin de vous retrouver au cœur de la ville basse de Lisbonne et centre névralgique de la ville. En sortant du métro, ne manquez pas d’admirer la façade de la gare du Rossio et notamment ses arches en fer à cheval de style néomanuélin.

Dirigez vous ensuite vers l’une des plus belles places de Lisbonne, la Praça Dom Pedro IV (ou place du Rossio) et son pavage noir et blanc en forme de vagues. Elle est ornée de fontaines et voit s’élever en son centre la statue de Dom Pedro IV, roi portugais et premier empereur du Brésil. Au Nord de la place se dresse le théâtre Maria II. Un bel endroit pour débuter son excursion dans Lisbonne.

Plongez maintenant au cœur de la Baixa en arpentant les rues pavées qui mènent à la célèbre Praça do Comercio. Je vous conseille de longer la Rua Augusta, voie royale et entièrement piétonnière encadrée de boutiques et de restaurants, se terminant par le célèbre Arc, porte d’entrée de la Praça do Comercio et édifié pour commémorer la reconstruction de la ville après le terrible tremblement de terre de 1755.

La Praça do Comercio est un vrai coup de coeur

Conseils : l’une des spécialités culinaires de Lisbonne est le beignet de morue ou en portugais, Pastel de Bacalhau. Vous trouverez, au centre de la Rua Augusta, la Casa Portugesa do Pastel de Bacalhau, l’un des restaurants le plus réputés dans la confection de ces délicieux beignets. Pourquoi ne pas en acheter quelques-uns et aller les déguster au soleil à la Praça do Comercio, sur les bords du Tage ? 😉 Pour ceux qui préfèrent s’installer en terrasse et déguster des spécialités locales, vous trouverez de nombreux restaurants dans le quartier de la Baixa entre la Rua Prata et la Rua Aurea.

Avant de quitter la Baixa, je vous conseille de vous aventurer dans les petites rues pentues du Chiado, à la découverte de cafés littéraires, des boutiques de luxe et de ses musées, en passant devant l’Elevador de Santa Justa, un ascenseur en fer forgé, conçu par un des élèves de Gustave Eiffel et le seul ascenseur vertical de Lisbonne. Conseil : certes l’ascenseur vous permet d’accéder un superbe panorama sur la ville, mais l’accès reste payant. je vous conseille de contourner l’Elevador, de gravir les pentes du Chiado et de rejoindre le Largo do Carmo, d’où vous pourrez profiter du même panorama mais gratuitement 🙂 Vous pourrez ainsi admirer le superbe Couvent des Carmes, le Rossio, la Baixa et le Château de Sao Jorge. N’hésitez pas à y revenir, le soir pour admirer Lisbonne de nuit 😉 Si vous avez également un peu de temps libre, vous pouvez visiter le Couvent des Carmes, qui domine Lisbonne et qui abrite un musée archéologique.

Il est temps de quitter le quartier de la Baixa et la très belle Praça do Comercio, pour vous rendre dans le quartier le plus connu de Lisbonne, l’Alfama, sorte de médina aux façades colorées et aux magnifiques azulejos. L’Alfama étant un quartier assez étendu et fatiguant à découvrir puisqu’il est construit sur l’une des collines de Lisbonne, je vous propose de le visiter en deux fois. Cet après-midi sera donc consacré à la partie Sud ouest, en commençant par la visite d’un monument emblématique de Lisbonne, la Cathédrale de la Sé, bâtie en 1150 par les chrétiens à la place de l’ancienne mosquée.

Après la visite de la Sé, dirigez-vous vers le Nord, en arpentant les étroites ruelles de l’Alfama, vers ce qui peut être considéré comme le symbole de Lisbonne, le Castelo de Sao Jorge, dominant et protégeant l’ancienne citadelle. Romain, Wisigoth puis Maure, le château, réputé imprenable fut pourtant souvent envahi, perdu et reconquis. Vous pouvez aujourd’hui découvrir ses remparts et ses quelques jardins aux allures mauresques où se prélassent des paons. Les + de la visite : un joli retour dans le temps grâce à l’architecture en pierre et au côté  » château fort » qui plaira beaucoup aux enfants ; les magnifiques panorama sur Lisbonne depuis les remparts et les jardins. On peut notamment apercevoir le Pont du 25 avril, le Bairo Alto, l’Alfama et ses toits entrelacés, l’imposante et majestueuse Igreja de Sao Vicente de Fora et même le plus long pont d’Europe (18km), le Pont Vasco de Gama. Une visite incontournable qui marquera une petite pause dans votre journée bien chargée 😉

Info pratique : pourquoi ne pas rejoindre le Castelo de Sao Jorge en rempruntant le célèbre Tram n°28 depuis la cathédrale de la Sé ? Le fameux Tram jaune est en effet une attraction touristique phare à Lisbonne qui vous permettra de gravir ses collines  et de profiter de points de vue sans vous fatiguer. Une manière originale de découvrir Lisbonne.

Enfin, pour finir en beauté cette première journée lisboète, direction le Miradouro  de Santa Luzia, une très jolie esplanade qui permet d’embrasser d’un seul regard le quartier de l’Alfama plongeant vers le Tage. Vous pourrez notamment admirer la magnifique  Igreja de Sao Vicente de Fora et le Panthéon national. Conseils : passez un peu de temps sur cette esplanade à écouter les joueurs de guitare et à déguster une délicieuse margarita blanche à la buvette installée à cet endroit. Une belle manière de passer une excellente soirée 🙂 Si vous souhaitez bénéficier d’une très belle vue sur l’Alfama et le Tage un peu moins « touristique », redescendez au Sud du Miradouro, le long de la Rua Limoeiro et vous tomberez sur un adorable belvédère où des bancs sont installés à l’ombre d’une tonnelle en fleur : un vrai coup de cœur <3


∴ Jour 2 : Parc des Nations et Alfama

A 5 km à l’Est du centre ville, un espace moderne, une ville nouvelle avec des espaces verts, des commerces et des immeubles à l’allure futuriste, des salles de concerts et une architecture avant-gardiste, prend vie. Ce Parc des Nations (Parque das Naçoes) a pris la succession de l’exposition Universelle de 1998 consacrée aux océans. Je vous propose donc de découvrir ce nouveau quartier ultra moderne, une belle surprise qui montre à quel point Lisbonne est une ville aux multiples facettes.

Pour vous rendre au Parc des Nations, je vous conseille de prendre la ligne rouge du métro et de vous arrêter à la gare do Oriente. Cette dernière est une vraie visite tellement son architecture est originale et futuriste : elle est dotée d’une structure métallique voûtée et aérée qui donne l’impression de s’élancer bien au delà de la gare. Déjà à la gare do Oriente le dépaysement par rapport à au centre ville historique se fait sentir. N’hésitez pas à jeter un œil au centre commercial Vasco de Gama, situé en face de la gare, ne serait-ce que pour la beauté architecturale du bâtiment.

Que vous ayez des enfants ou non, la prochaine visite est un incontournable si vous vous rendez au Parc des Nations : l’oceanario, le deuxième plus grand aquarium d’Europe ! Rien que ça ! Au rendez-vous : plus de 10 000 animaux et plantes de 350 espèces différentes, une architecture originale avec un immense bassin central autour duquel gravitent tous les univers marins de la planète (eaux chaudes, eaux froides, eaux tempérées), un bassin de loutres, une reconstitution de banquise où viennent se prélasser des pingouins,… Une belle évasion dans les profondeurs de l’océan, et un vrai coup de cœur <3

Informations pratiques : ouvert de 10h à 20h (jusqu’à 18h en hiver) ; tarifs : gratuit pour les moins de 3 ans, 9€ (4-12 ans) ; 14€ (13-64 ans) ; 9€ (+ de 65 ans). Ces tarifs s’appliquent uniquement pour les expositions permanentes. Si vous souhaitez accéder aux expositions temporaires un supplément est à prévoir. Des visites guidées, des goûters d’anniversaire, des concerts pour enfants ainsi qu’une nuit avec les requins peuvent être organisés par l’équipe de l’aquarium, sur demande. Prévoir entre 1h30 et 2h de visite. Site utile : https://www.oceanario.pt/en/ 

Après votre immersion maritime, je vous propose de longer le Tage, sur la promenade piétonnière aménagée qui vous permettra d’admirer de jolis jardins aquatiques, des sculptures abstraites, l’ultra moderne Espace des expositions (Feira Internacional de Lisboa), mais également de vous restaurer (la plupart des restaurants se trouvent le long de la promenade), avant de vous rendre à la Tour Vasco de Gama faite de béton et d’Acier et haute de 145m dont l’architecture rappelle la voile de la caravelle de l’explorateur. Vous pouvez également emprunter le Teleferico, suspendu à 20m de haut qui relie l’Aquarium à la Tour Vasco de Gama afin d’avoir une vue panoramique sur le Parc des Nations et le Tage. N’oubliez pas de jeter un œil à l’immense Pont Vasco de Gama, le plus long d’Europe (18km) qui enjambe le Tage dans sa partie la plus large (on ne peut y accéder qu’en voiture).

Après avoir flâné dans le futuriste Parc des Nations, je vous propose de replonger dans l’histoire de Lisbonne et de continuer votre découverte de l’authentique et haut en couleurs quartier de l’Alfama. Pour rejoindre l’Alfama depuis le Parc des Nations, je vous conseille de prendre le train à la gare do Oriente jusqu’à la gare Santa Apolonia.

Une fois à la gare Santa Apolonia, dirigez vous vers le Nord et rejoignez à pied (5 min) le Panthéon National dont la coupole blanche est facilement visible de loin. L’édifice, en marbre, rend hommage aux héros et héroïnes de la nation. Le Panthéon est à voir au moins de l’extérieur, mais si vous souhaitez y entrer, sachez qu’une terrasse est aménagée au 4ème étage depuis laquelle vous avez une belle vue sur Lisbonne. Continuez votre ascension dans les ruelles de l’Alfama vers un chef d’oeuvre d’architecture et une visite incontournable, la monumentale Igreja de Sao Vicente de Fora, ancien monastère augustin. A l’intérieur, vous pourrez notamment admirer des azulejos bleu et blanc sur les murs du cloître dont certains illustrent les fables de la Fontaine, ainsi que le sol en marbre de la sacristie. (Attention, entrée payante 4€/adulte).

Consacrez ensuite le temps qu’il vous reste à la découverte des ruelles de l’Alfama, sans itinéraire tracé, essayez de vous « perdre » dans cette médina, de descendre et de monter les escaliers étroits qui la composent, d’admirer les façades d’azulejos, d’entendre la musique s’échapper des cours des maisons, de sentir les épices et le parfum du linge suspendu de fenêtres en fenêtres,… Par chance, vous tomberez peut-être sur un petit restaurant où vous pourrez dîner au son des guitares ou sur un air de fado 🙂


∴ Jour 3 : Belém et le Bairro Alto

Situé à 6 km à l’Ouest du centre ville et à l’estuaire du Tage, Belém est le lieu d’où sont partis les plus grands explorateurs Portugais au temps de l’âge d’or et des Conquêtes vers le Nouveau Monde. Ce fut aussi le lieu de résidence des rois portugais entre les XVIIème et XVIIIème siècles. Les riches heures du passé historique du Portugal y ont ainsi laissé des traces. C’est ce que je vous propose de découvrir lors de votre dernière matinée à Lisbonne 🙂

Pour vous rendre à Belém, vous avez plusieurs solutions : les bus, les trams et le train. La manière la plus simple est, selon moi, de prendre le Tram n°15 à la Praça da Figueira, située juste derrière celle du Rossio (comptez environ 30 min).

Débutez votre visite par le Monument des Découvertes, immense fresque sculptée sur la coque d’une caravelle en 1960 à la demande de Salazar. On y retrouve Henri le Navigateur, Vasco de Gama, Magellan, ainsi qu’un cortège d’artistes, de poètes,… Un ascenseur (tarifs : entre 1.5€ et 3€/pers) vous permet d’accéder à une terrasse depuis laquelle vous pouvez admirer l’estuaire et le célèbre Pont du 25 Avril (à l’allure du Golden Gate de San Francisco).

En empruntant la promenade aménagée le long du Tage, vous tomberez sur le second monument incontournable de Belém et de l’Histoire portugaise, la Torre de Belém. Construite entre 1514 et 1521, la Tour est l’un des symboles de Lisbonne et se veut la protectrice de Belém. L’architecture de la Tour, tout en dentelle est superbe et le cadre naturel très agréable. Vous avez la possibilité de rentrer dans la Tour et ainsi d’accéder à une terrasse pour admirer le panorama. Attention, il y a souvent la queue. Infos pratiques : ouverte du mardi au dimanche de 10h à 18h30 (17h30 en hiver) ; tarifs : entre 3€ et 7€/pers. Il existe un billet combiné avec le Monastère des Hiéronymites pour 12€/adulte.

Enfin, pour conclure votre matinée dans le quartier de Belém, je vous propose de découvrir un monument incontournable : le Monastère des Hiéronymites (Mosteiro dos Jeronimos). Construit en 1501 par Manuel Ier pour saluer les exploits du navigateur Vasco de Gama, parti pour l’Afrique en 1497 et revenu chargé d’épices après avoir découvert la route des Indes. Classé à l’UNESCO, il est l’un des rares monuments à ne pas avoir été détruit lors du séisme de 1755. Vous pouvez visiter la Igreja Santa Maria de Belém (gratuit), superbe église où repose le gisant de Vasco de Gama (à gauche de l’entrée), le cloître bordé d’arcades en pierre où des références marines sont sculptées (conques, nœuds marins,…), ainsi que la salle capitulaire et le réfectoire. Comptez environ 7€ l’entrée par personne (gratuit le dimanche jusqu’à 14h pour les moins de 15 ans). Un vrai coup de cœur.

Avant de quitter Belém, dirigez vous à l’Est du monastère vers la rua Belém (devant la voie de Tram) afin d’acheter les meilleures Pasteis de Belém (pastel de Nata) de Lisbonne ! Vous ne pourrez pas louper la boutique aux toiles bleues puisque s’y pressent des dizaines de personnes devant l’entrée chaque jour. Vous pourrez également vous fournir en spécialités portugaises comme les Bolo Inglès, la Marmelada, les Salgados, etc. A manger sans modération 😉

Après cette dégustation de spécialités portugaises, reprenez le Tram N°15 jusqu’au Rossio et dirigez-vous vers la Igreja de Sao Domingos qui a survécu au séisme de 1755 et à un incendie en 1959. A l’intérieur, les murs d’ocres, les colonnes et les sculptures sont éclairés par des bougies conférant à l’église une atmosphère très particulière.

Après cet arrêt, je vous propose de découvrir le quartier du Bairo Alto, le quartier fêtard et désinvolte de la capitale portugaise. Situé sur l’une des collines de Lisbonne, il vous faudra prendre l’Elevador da Gloria (juste derrière la gare du Rossio) qui vous emmènera jusqu’au Miradouro de Sao Pedro de Alcantara, une jolie terrasse depuis laquelle vous pourrez admirer tous les quartiers de Lisbonne, et notamment le Castelo de Sao Jorge.  Un petit moment de détente dans un cadre verdoyant et apaisant 🙂

Partez ensuite à la découverte des étroites ruelles du Bairo Alto, tel que vous l’avez fait pour l’Alfama, afin de vraiment vous plonger au cœur de la vie de ce quartier longtemps considéré comme la « canaille » du Chiado. Conseil : les guides vantent souvent le panorama du Miradouro Santa Catarina, personnellement j’ai été très déçue… On n’y aperçoit que les docks du Cais do Sodre 🙁

Enfin, pour clore cette dernière journée, pourquoi ne pas rejoindre le Tage près de la Praça do Duque da terceira (près de la gare Cais do Sodre) et d’emprunter la promenade (Avenida da Ribeira das Naus) sur les bords du Tage jusqu’à la Praça do Comercio que vous aviez découverte lors de votre première journée à Lisbonne ? Une bonne manière de boucler la boucle et de profiter de vos derniers instants dans la capitale portugaise au rythme des remous du fleuve qui a vu partir et revenir tant de grands explorateurs …


Et pour ceux qui auraient la chance de passer quelques jours de plus à Lisbonne, l’article « Idées d’excursions autour de Lisbonne : ça vaut le détour ! » est pour vous 😉

Retrouver ici les plus belles photos de Lisbonne !

galerie photos Lisbonne
2017-02-18T16:08:23+00:0012 mai 2016|0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.