Escapade Pragoise : 2 jours dans la capitale magique de l’Europe

Escapade Pragoise : 2 jours dans la capitale magique de l’Europe

Prague, la ville aux cent tours, la ville d’or ou encore la ville éternelle… Les superlatifs ne manquent pas pour parler de cette capitale aux nombreux trésors architecturaux, aux ruelles étroites et imprévisibles, aux palais dorés et aux jardins secrets.

Prague c’est avant tout une ville d’Art et d’Histoire dominée par son Château, véritable citadelle haut perchée sur la rive gauche de la Vltava, ses édifices religieux dont les tours et clochers s’élèvent toujours un peu plus haut dans le ciel, son architecture atypique où se mêlent Art Gothique, Art Baroque et Art Nouveau, ses quartiers historiques tel que le quartier Josefov, ancien guetto juif qui abrite l’une des plus belles synagogues d’Europe, ses grandes avenues bordées de boutiques de luxe,…

Mais Prague c’est aussi une ville jeune et dynamique qui accueille de nombreux concerts (souvent en plein air), des spectacles de Jazz, de musique classique et alternative, des représentations de théâtre, de danses traditionnelles en pleine rue, etc. Prague connait un véritable bouillonnement artistique grâce aux jeunes créateurs, peintres qui s’y installent et qui permettent à la jeunesse de s’exprimer plus librement, notamment dans les cafés littéraires, les cybercafés, les cafés-galeries,… Enfin, Prague c’est aussi sa gastronomie et ses bons petits plats en sauce, ses délicieuses pâtisseries bohémiennes, les Trdelnik, et ses célèbres bières !

Bref, vous l’aurez compris, Prague mérite vraiment d’y poser ses valises quelques jours et de la parcourir pour découvrir ses richesses souvent insoupçonnées. Dans cet article, je vous propose donc une idée de programme pour visiter Prague et ses incontournables en deux jours, en format city break. 🙂

  • Prague, fiche pratique

Formalités : CNI ou passeport en cours de validité

Transports :

Y aller : la compagnie Czech Airlines propose des vols réguliers Paris/Prague et des vols hebdomadaires depuis Strasbourg. Au départ de Lyon la compagnie HOP! met en place des vols directs (1h40 de vol) à prix très abordables (moins de 200€/pers aller/retour)

Sur place : le centre ville (et cœur historique) de Prague, où se concentrent les principales visites touristiques, est accessible à pied. En périphérie, un réseau de transports en commun – métro, tram et bus – est très efficace.

Monnaie : la monnaie tchèque est la Koruna (Kc) ou la Couronne Tchèque (CZK). 1 € = 27.0454 CZK

Budget, coût de la vie : un des avantages de cette destination est le faible coût de la vie, notamment pour se restaurer (compter en moyenne 10-13€/pers pour déjeuner). Concernant l’hébergement, le prix est comparable aux autres capitales européennes : 60-100€/nuit pour un hôtel 2*, 110-160€/nuit pour un hôtel 3* et +200€ pour un hôtel 4*. Les prix dépendent bien sûr de la période à laquelle vous y allez 😉 Les prix donnés correspondent à la période de mai, donc touristique.

Météo, quand partir ? : le climat à Prague est continental aux saisons très marquées. Il peut faire très chaud l’été (30°C) et très froid l’hiver (avec des épisodes neigeux et des températures négatives). Le printemps (fin avril – fin juin) avec ses jardins fleuris, ses premières chaleurs et ses concerts en plein air est la saison idéale pour découvrir Prague. Pour ceux qui rêvent d’un Noël magique, sachez que Prague, comme Budapest et Vienne, organisent les plus beaux marchés et crèches d’Europe (avec ceux d’Alsace bien sur).

Idée de programme en 2 jours (avec, de préférence, une arrivée la veille au soir)

Jour 1 : Vieille Ville et Quartier Josefov

Débutez votre matinée par la visite de la Vieille ville, le Staré Mesto, cœur battant de Prague, en commençant à l’Est, par la Tour Poudrière. Construite en 1475 et haute de 65m, la Tour Poudrière surplombe l’arche et l’entrée dans la vieille ville. L’accès à l’intérieur de la tour est payant (90Kc/adulte) : elle contient une grande collection d’armes et d’instruments médiévaux et vous offre un beau panorama sur la ville. N’oubliez pas de jeter un œil à la magnifique façade et aux statues de la Maison municipale qui jouxte la Tour Poudrière.

Après avoir passé l’arche de la Tour Poudrière, il ne vous reste plus qu’à arpenter les vieilles ruelles pavées bordées de boutiques, de cafés et de restaurants pour vous retrouver sur l’une des places les plus connues d’Europe, et, selon moi, la plus belle de Prague, la Place de la Vieille Ville. Cette superbe place pavée est entourée d’églises baroques, de bâtiments aux tons pastels et d’un palais rococo : une place atypique où tous les styles architecturaux se mêlent. Sur cette place, deux visites incontournables s’offrent à vous : l’Eglise Notre-Dame-De-Tyn et la célèbre Horloge astronomique.

Vous ne pouvez pas passer devant l’Eglise Notre-Dame-De-Tyn sans la voir, ou alors levez les yeux vers le ciel et vous ne pourrez pas manquer ses deux flèches gothiques caractéristiques ! Construite entre le XIVème et le XVème siècle dans le style gothique, à l’intérieur c’est le style baroque qui prédomine. Elle abrite la tombe de Tycho Brahé. Dirigez-vous ensuite vers le centre de la place où s’élève fièrement la Tour astronomique de l’ancien hôtel de ville, datant de 1410. Toutes les heures (de 9h à 21h), une petite foule se rassemble pour assister au spectacle et admirer le mécanisme de l’horloge. Attention, cela ne dure que quelques secondes.  Conseil : montez en haut du carillon de la tour de l’ancien hôtel de ville (100Kc) pour admirer l’une des plus belles vues de Prague, un véritable coup de cœur <3


Pour le déjeuner, n’hésitez pas à dénicher une petite brasserie ou taverne au détour d’une des anciennes ruelles pavées du centre historique. Pour les fans, sachez que derrière l’ancien hôtel de ville, se trouve une jolie place où s’est installé le Hard Rock Café. Pour y avoir déjeuner, je vous le conseille, les cocktails sont délicieux, les plats plutôt bons, les serveurs sympathiques et les prix abordables. 🙂


Direction ensuite le quartier Josefov, ancien guetto juif, marqué par ses avenues bordées de boutiques de luxe (idéal pour faire un peu de shopping), par son musée et son cimetière juifs et ses superbes synagogues. Le musée juif, l’un des sites les plus visités de la ville, fut fondé en 1906 et regroupe plusieurs bâtiments : la synagogue Klaus et salle de cérémonie (dédiées au rites sanitaires et funéraires juifs), la Synagogue Maisel (retrace l’histoire des juifs de Bohême), la Synagogue Pinkas (reconvertie en mémorial de l’Holocauste) et la Synagogue Espagnole (l’une des plus belles d’Europe).

Conseil : parmi ces sites touristiques, deux méritent vraiment que l’on s’y attarde plus longtemps, la Synagogue Pinkas et la Synagogue Espagnole. La première fut convertie après la Seconde guerre mondiale en mémorial : ses murs sont couverts de noms et dates de naissance et disparition de 77 297 Tchèques victimes de la barbarie nazie (un moment riche en émotions…). La synagogue conserve également des dessins d’enfants détenus dans les camps de la mort. La seconde synagogue est une merveille architecturale et l’un des mes coups de cœur

Informations pratiques : le musée est fermé le samedi et les jours fériés juifs. L’entrée se fait uniquement par billet combiné, il n’est pas possible de visiter les sites individuellement ! Tarifs : 300Kc/adulte, 200Kc/enfant. site utile : www.jewishmuseum.cz

Derrière la synagogue Pinkas se trouve l’un des sites incontournables de Prague, le cimetière juif. Il est rare de visiter les cimetières me direz-vous, à part celui du Père Lachaise à Paris, et pourtant celui-ci est vraiment atypique et mérite de s’y arrêter. En effet, il s’agit ici d’un chaos de pierres tombales plus ou moins ensevelies dans la terre argileuse ou mêlées aux racines : un lieu envoûtant où l’on retrouve des personnages qui ont marqué l’histoire de la ville tel que le rabbin Loew (créateur du fameux Golem), Mordekhaï Maisel, David Gans (historien et astronome),… A savoir : l’accès au cimetière est compris dans le prix du billet d’entrée au musée juif.


Après cette journée bien chargée, je vous propose d’aller vous promener sur le célèbre Pont Charles, cœur de la voie royale qui reliait le centre historique au Château et symbole incontesté de Prague. La tour de la Vieille Ville à l’Est, chef d’oeuvre gothique, marque l’entrée du Pont Charles. Ce dernier, qui enjambe la rivière Vltava voit s’aligner une trentaine de statues, principalement dans le style baroque, représentant pour la plupart des saints dont le but était de convertir les protestants qui s’y aventuraient. Aujourd’hui l’afflux de touristes et la présence de nombreux artistes (peintres, musiciens, portraitistes,…) en font l’un des sites touristiques majeurs de Prague. N’hésitez pas à attendre le coucher du soleil pour voir s’illuminer le pont et le château ainsi que pour admirer la Vltava et ses couleurs orangées.

Jour 2 : Château de Prague, Colline de Pétrin et Malà Strana

Débutez votre deuxième jour par la traversée du Pont Charles (on ne s’en lasse pas) pour vous diriger vers l’autre symbole de Prague, son Château. En route, vous tomberez sur la somptueuse Eglise Saint Nicolas, l’un des plus beaux édifices baroque d’Europe, dominée par son imposante coupole verte. Je vous conseille de vous y arrêter et d’admirer la plus grande fresque d’Europe, L’apothéose de Saint Nicolas (70Kc/adulte).

Direction ensuite le Château de Prague. Fondé au IXème siècle, il s’agrandit au fil des siècles d’où la présence de différents styles architecturaux. Le Château de Prague est en réalité un ensemble de bâtiments historiques, cathédrales, églises, musées et galeries.

Conseils et infos pratiques : pour éviter la foule, y aller dès l’ouverture à 9h (ou juste avant la fermeture). Compter 2h-3h de visite. Des visites guidées en français de 1h peuvent être réservées. Tarifs : 350Kc/adulte pour le circuit long (cathédrale Saint Guy, ancien Palais royal, Histoire du château, Basilique Saint Georges, Tour Poudrière, ruelle d’or et Daliborka)  ; 250Kc/adulte pour le circuit court (cathédrale Saint Guy, ancien Palais royal, Basilique Saint Georges, ruelle d’or et Daliborka) . Il existe des tarifs réduits . Vous pouvez acheter vos billets auprès des centres d’information dans les deuxième et troisième cours.

Le circuit court est selon moi tout à fait suffisant pour visiter l’essentiel du Château de Prague 🙂

Les incontournables du Château de Prague :

La Cathédrale Saint Guy, mon coup de cœur <3 : même les moins amateurs du style gothique ne pourront que rester en admiration devant ce chef d’oeuvre architectural. Monumental édifice dont la construction débuta en 1344, la cathédrale fut le lieu où se déroulèrent les sacres des rois de Bohême jusqu’au milieu du XIXème siècle et fut la dernière demeure de grands hommes de la nation. Infos pratiques : entrée incluse dans la visite du Château de Prague. Horaires d’ouverture : 09h-17h lun-sam ; 12h-17h dimanches d’avril à octobre ; 12h-16h de novembre à mars. Pour accéder à l’intérieur de la cathédrale, prévoir une petite heure de queue.

Ancien Palais Royal : notamment pour sa salle Vladislav et sa voûte gothique où les présidents de la République ont prêté serment.

La Basilique Saint Georges : et sa très belle façade rouge de style baroque derrière laquelle se cache l’église romane la mieux conservée du pays qui fut édifiée au Xème siècle. Un coup de cœur <3

Ruelle d’Or : construite au XVIème siècle pour loger les gardes du château, il s’agit d’une petite rue pavée bordée de maisonnettes aux façades pastelles. Elles hébergèrent les orfèvres (d’où son nom) ainsi que des artistes tel que Franz Kafka (n°22).  Une jolie visite !


Après avoir profité de la visite du superbe Château de Prague et après avoir admiré la vue sur la ville depuis la terrasse située à l’entrée du château, je vous propose de vous diriger vers le poumon vert de Prague et l’une des sept collines de la ville, la colline de Pétrin. En route, n’hésitez pas à vous arrêter à Notre-Dame-de-Lorette et sa façade blanche et jaune (130Kc/adulte).

La colline de Pétrin est un grand parc, idéal pour se promener lorsqu’il fait chaud et qui offre un beau panorama sur la ville et ses nombreux clochers. Il serait difficile de profiter au maximum de cet immense espace vert en deux jours de city break, c’est pourquoi je vous conseille de vous rendre directement à la Tour d’observation, réplique de la Tour Eiffel et haute de 62m afin d’avoir une vue époustouflante sur la ville ! Tarifs : 120KC/adulte ; 65Kc/enfant. Attention vous devrez payer un supplément pour monter en ascenseur. Sinon, les 299 marches (et elles y sont, j’ai compté !) sont gratuites 😉 Conseil : la tour d’observation comporte un petit restaurant si vous souhaitez déjeuner sur le pouce.


Après le déjeuner, je vous propose de prendre le funiculaire de Pétrin, inauguré en 1891 pour l’Exposition Universelle (32Kc/adulte ; 16Kc/enfant)  et de vous arrêter à l’arrêt Ujezd ou bien de vous rendre à pied en bas des pentes de Pétrin, sur l’île des tireurs. L’île des tireurs, accessible par un pont, et bordée par la Vltava vous offrira un moment de repos après votre matinée bien chargée. Je vous conseille de vous rendre à la pointe de l’île pour profiter d’une belle vue sur le Pont Charles !

Après votre pause bien méritée, direction l’île de Kampa, bordée par la Vltava et la Certovka (ruisseau du diable) et la partie paisible et pittoresque de Malà Strana. Vous y trouverez de nombreux jardins, les fameux bébés de bronze de David Cerny et, au printemps et en été,  vous pourrez même assister à des concerts en plein air. Au Nord Ouest de l’île, après avoir traversé un petit pont et non loin de la place de Malte vous pourrez admirer le Mur de John Lennon, figure du héros pacifiste aux yeux de la jeunesse tchèque. Au départ, seul le portrait de l’artiste était peint et au fil des années de nombreux tags et messages de paix vinrent s’ajouter.

L’île de Kampa est également un excellent choix pour dîner au son des orchestres de rue, dans un cadre romantique et bucolique, non loin du Pont Charles et du centre historique 🙂


Votre city Break touche à sa fin, il est temps de reprendre l’avion 🙁 Pour ceux qui auraient la chance de rester plus longtemps dans cette magnifique capitale, voici des idées de visites et d’excursions :

Une croisière sur la Vltava : quoi de plus romantique que de découvrir Prague vue de sa rivière, la Vltava et pourquoi pas de partager un dîner en tête à tête au rythme des orchestres de jazz ?  site utile : http://www.cruise-prague.cz/fra/ 

Un tour en calèche dans la vieille ville : vous trouverez de nombreuses calèches prêtent à vous faire découvrir Prague de manière pittoresque et authentique, directement sur la place de la Vieille Ville

Visite du klementinum : il s’agit de la bibliothèque nationale tchèque dont les salles de style baroque et Rococo en font un véritable chef d’oeuvre architectural.  Elle se situe près de la Tour de la Vieille ville, à l’entrée Est du pont Charles.

Découverte de la place Venceslas : cœur du quartier de Nové mesto, la « nouvelle ville », la place fut construite au XIVème siècle par Charles IV en l’honneur du saint patron de Bohême, Saint Venceslas. Marché aux chevaux, puis lieu des exécutions, c’est là que fut proclamée la République de Tchécoslovaquie en 1918. Elle est bordée de superbes bâtiments de style Art Nouveau, de boutiques de souvenirs, de restaurants, d’hôtels, etc.

Retrouver ici les plus belles photos de Prague !

Galerie Photos Prague
2017-02-18T16:08:25+00:0023 avril 2016|0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.