Tokyo utile : tout ce que vous devez savoir avant de vous rendre dans la capitale japonaise !

Tokyo utile : tout ce que vous devez savoir avant de vous rendre dans la capitale japonaise

Dans un précédent article consacré à Tokyo je vous ai proposé un circuit en 5 jours regroupant les principales visites et endroits clés de la capitale nippone. Mais avant de se lancer à la conquête d’une nouvelle destination, il est important d’avoir quelques éléments et informations utiles afin de préparer au mieux son voyage et ne pas avoir de mauvaises surprises 😉

Dans cet article je vous propose donc une « fiche d’identité » de la capitale japonaise, une compilation de tout ce qu’il est bon de savoir avant de partir à Tokyo et plus généralement au Japon, de mes coups de cœur mais aussi de mes déceptions.

  • Fiche d’identité : Tokyo pratique

Formalités : pour les ressortissants français, passeport en cours de validité pour une durée de séjour inférieure à 3 mois. Sinon, VISA. Aucun vaccin.

Décalage horaire par rapport à la France : +8h en hiver ; +7h en été.

Heures de vol : vols avec escale(s), compter entre 14h et 20h de vols au total en fonction de l’escale.

Langue : japonais, attention ils ne parlent pas anglais !

Religion : bouddhisme et shintoïsme.

Monnaie : le yen. 1€ vaut environ 125,7 yens

Meilleure période pour visiter le Japon : le printemps avec la floraison des cerisiers et l’automne pour admirer les couleurs rougeoyantes des feuilles d’érables.

Prises électriques : au Japon, le courant varie entre 110V et 130V, ce qui ne pose généralement pas de problème sauf pour certains appareils comme les lisseurs et sèche cheveux qui ne fonctionneront pas. Pour pouvoir utiliser ce type d’appareil, il vous faudra donc avoir un transformateur. Concernant les prises, elles sont également différentes puisqu’elles ont deux fiches plates sans terre. Vous devrez donc vous procurer des adaptateurs. Pour information,  ce sont les mêmes prises qu’en Amérique du Nord.

Transports :

A Tokyo : On entend souvent parler du fameux système de transport tokyoïte, extrêmement complexe. Il est vrai qu’il peut paraître impressionnant, surtout pour nous Français. Il existe de nombreuses lignes de métro, de JR (Japan Railway) et de trains relevant de compagnies ferroviaires privées. Le réseau est d’ailleurs tellement développé qu’il existe une carte pour le métro, une carte pour les lignes JR et une carte pour les autres trains. Cela peut effrayer la première fois, cependant si vous avez au préalable repéré quelles lignes (et quelles couleurs de ligne !) vous deviez prendre pour vous rendre à votre destination, vous réussirez à vous déplacer facilement et sans stress. De plus, les Japonais sont très respectueux vis à vis d’autrui et très ordonnés, vous ne vous ferez donc pas bousculer et vous n’aurez pas la sensation « d’étouffer » dans les transports.

Enfin, pour vous déplacer à Tokyo, il est préférable de vous procurer la SUICA card. Vous pouvez l’acheter à l’aéroport (plus pratique car des hôtesses peuvent vous aider en anglais) ou dans certaines gares de Tokyo (dans les machines prévues à cet effet) ; elle coûte 500 yens et vous permet de la recharger tout au long de votre séjour en fonction de vos déplacements. A savoir : la SUICA peut être utilisée dans plusieurs villes du Japon, notamment Kyoto. Si vous ne souhaitez pas l’acheter, vous pouvez toujours prendre vos tickets à l’unité, mais il vous faudra calculer le coût de chaque déplacement… Autre avantage de la SUICA : c’est un moyen de paiement dans presque tous les magasins, boulangeries, taxis, etc.

Sites utiles pour se déplacer : Hyperdia et Google maps.

Au Japon : la conduite se fait à gauche et les Japonais ont adopté le système métrique. Pour se déplacer dans le pays, le train (principalement le Shinkansen : le plus rapide et le plus sûr du monde) est privilégié, mais il reste cher. Il existe de très nombreuses lignes ferroviaires appartenant à des compagnies privées.

Location de voiture : Pour les ressortissants français, il faut faire traduire son permis de conduire en japonais à la JAF (Japan Automobile Federation),  pour un coût de 3000 yens. Les GPS en anglais sont souvent inclus dans la location mais attention le clavier est en japonais. Les panneaux de circulation sont en japonais et en anglais. Conseil : avant de louer une voiture au Japon, avoir déjà conduit à gauche et être à l’aise !

Sites utiles sur le Japon :  Kanpai !, Un gaijin au Japon ;  gotokyotourisme-japon, japon-guide, vivrelejapon

  • Tokyo : pour le meilleur et pour le pire ! 

Vivre ou séjourner à Tokyo c’est découvrir un autre mode de vie et une culture extrêmement différente de la nôtre. Tokyo est la ville de toutes les contradictions et de toutes les surprises, alors il vaut mieux être bien préparés avant de s’y aventurer. Voici une liste de ce qui m’a le plus marquée en séjournant à Tokyo, mes coups de cœur et mes déceptions.

Tokyo, pour le meilleur :

La propreté : dire que Tokyo est une ville propre est un euphémisme. Que ce soient les rues, les jardins, les temples, les boutiques, les restaurants, les centres commerciaux et même le métro, tout est propre en permanence. Cela peut s’expliquer par différents facteurs telle que l’interdiction de fumer et de manger dans la rue, ce qui réduit considérablement la quantité de déchets et de mégots. Et puis il ne faut pas oublier le caractère culturel bien évidemment : les Japonais sont respectueux des autres et des règles de vie. C’est pourquoi, par exemple, dans tous les restaurants des poubelles de tris sont mises en place (liquide, papier, plastiques,…), et tout le monde se prête au jeu.

Le respect des règles et d’autrui : il me semble vraiment pertinent de souligner cet aspect là car il facilite grandement la vie à Tokyo et notamment dans les transports en commun. Les gares à Tokyo sont très fréquentées (6 millions de passagers par jour à Shinjuku !) et pourraient devenir propices au stress et à l’énervement (bousculades, bruits,…); et bien le savoir-vivre et le respect de certaines règles permettent au contraire de bien s’y sentir. Par exemple, les Japonais montent toujours du coté gauche de l’escalator (pour permettre à ceux qui montent vite de passer à droite), ils se positionnent sur les quais de gare les uns derrière les autres sans forcer le passage lorsque le métro arrive, ils ne parlent pas dans les transports en communs et coupent leur téléphone une fois à l’intérieur,… Cela permet de vivre sereinement et de ne pas se sentir oppressé dans la ville la plus peuplée du monde. Et je ne parle pas des centaines de courbettes que les Japonais vous feront tout au long de votre journée 🙂

L’interdiction de fumer dans la rue : les non-fumeurs apprécieront. Pour les fumeurs, sachez que des espaces sont prévus à cet effet. Si vous ne respectez pas cette règle, un policier viendra gentiment vous demander d’éteindre votre cigarette ou, dans certains cas, de payer une amende.

L’alimentation : on en parle souvent, notamment lorsque l’on mentionne les pays asiatiques. Alors qu’on se le dise une bonne fois pour toute, le Japon n’est pas la Chine : on ne mange pas de chats, de chiens, d’insectes et autres animaux de ce type. Les Japonais mangent principalement du poisson (cru comme pour les sushi), du riz et des soupes et leur nourriture est très saine, tout est cuit sans matière grasse. Ce n’est pas pour rien que la plupart des centenaires sont Japonais et que la population est globalement très mince. Pour information, Tokyo compte la plus forte concentration de chefs étoilés du monde.

Les films en VO : si vous êtes cinéphiles ou que vous voulez absolument voir le dernier blockbuster américain tout juste sorti en salle, c’est possible à Tokyo. En effet de très nombreux cinémas (tels que les TOHO) proposent des séances en VO ! Bien sûr, les films seront sous-titrés en Japonais et pas en Français 😉

Tokyo, pour le pire :

La langue : ce n’est pas une légende (j’avais pourtant tellement espéré), les Japonais ne PARLENT PAS ANGLAIS!! Alors comment se faire comprendre ? Avec des gestes, des signes et beaucoup de patience !  Les cartes des restaurants sont rarement en anglais, vous devrez donc vous contenter des photos pour choisir votre repas. Faire ses courses au Japon peut se révéler également être un parcours du combattant et dans la plupart des cas il vous faudra choisir vos produits grâce à la photo, ou au pif. Et ne vous attendez pas à ce que quelqu’un vous vienne en aide car aussi serviable soit-il, il ne parlera pas anglais. Il vous faudra donc vous débrouiller très souvent par vous même.

Le coût de la vie : on le sait, le Japon est un pays où le coût de la vie est très élevé. C’est d’ailleurs en partie à cause de cela que le tourisme n’y est pas très développé, contrairement à d’autres pays asiatiques telle que la Thaïlande. Se loger à Tokyo se révèle très coûteux (compter en moyenne 200€ la nuit) ainsi que se nourrir même si vous décidez de faire vos courses et de bannir les restaurants. Seuls peut-être les restaurants de sushi restent raisonnables. J’en profite également pour rajouter que la CB est rarement acceptée comme moyen de paiement ; vous devez toujours avoir de la monnaie sur vous.

L’autorisation de fumer dans les restaurants : et oui, il est interdit de fumer dans la rue mais pas dans les restaurants ! Ce qui est très désagréable lorsqu’on n’est pas fumeur et surtout qu’on a perdu l’habitude de déjeuner dans une atmosphère enfumée. Certains restaurants proposent des espaces fumeurs et non fumeurs mais la distinction n’est pas souvent respectée…

Ne pas se moucher en public  : il faut rester discret lorsque vous décidez de vous moucher car les Japonais considèrent que c’est un acte sale. Ils préfèrent d’ailleurs renifler plutôt que de se moucher.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur le mode de vie japonais et sur tous ses contrastes. Ce ne sont que des clés qui, je l’espère, vous permettront de bien préparer et d’appréhender au mieux votre futur séjour au Japon. N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires si vous souhaitez en apprendre davantage sur la vie au Japon je me ferai un plaisir d’y répondre 🙂

Retrouver ici les plus belles photos de Tokyo !

galerie photos Tokyo
2017-02-18T16:08:28+00:0019 mars 2016|0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.